Sensibilisation aux médias et au numérique au lycée Sainte Anne

Les élèves de CAP Agent de Sécurité et les 2nde bac pro industriel ont bénéficié d’une intervention de l’association Génération numérique.

Cette action a été mise en place par Mme Elysée, professeur de Prévention Santé Environnement et Mme Dupuy, la documentaliste, ainsi que Mme Boudarel, professeur de français. Ce projet a bénéficié d’une subvention de la Région.

Cette journée de sensibilisation avait 2 objectifs : une réflexion sur la représentation de l’homme et de la femme dans notre société et les risques liés au numérique.

Pour le 1er thème, en cours, en ½ groupe, les classes ont défini des notions telles que stéréotype, norme, sexisme …. Cette préparation introduisait l’intervention.

Par le biais de questions, de projection de différents documents (publicités, extrait de manuels scolaires, d’émission TV, d’images de jeux vidéo…), pendant 2 heures, l’intervenante a fait prendre conscience de l’image des hommes et des femmes dans les médias.

Pour le 2nd thème, au préalable, les élèves se sont questionnés sur des notions comme la peur de ne pas avoir son portable avec soi, de ne plus avoir de batterie, l’e-réputation, la désinformation…

L’intervenante a mis l’accent sur les bonnes pratiques d’utilisation du téléphone et d’Internet.

Quelques réactions d’élèves 

Nous avons apprécié cette journée et appris des choses.

‘’  On nous montre des choses choquantes et on ne s’en rend pas compte’’ ‘’ j’ai appris l’importance des retouches d’images y compris dans les vidéos et les clips’’ ‘’j’ai mieux mesuré l’aspect femme-objet, hier comme aujourd’hui’’ ‘’le corps de la femme est un élément de vente !’’.

‘’J’ai compris que nous ne sommes jamais seuls sur Internet, que c’est comme un lieu public.

‘’J’ai appris que tout ce que l’on fait est enregistré, c’est inquiétant.’’

‘’Je vais prendre en compte les conseils : mettre mon  téléphone en mode avion pour la nuit, tenter de ne plus télésnober (être sur mon téléphone devant quelqu’un). ‘’

Lors d’une mise en commun en classe des impressions d’élèves, les professeurs ont noté un réel enthousiasme pour cette journée.

Mmes Elysée et Dupuy